Diagnobag
Ce produit vous protège contre les risques suivants :

Potentially infectious

Emballage secondaire utilisé dans le cadre du triple emballage imposé pour toute expédition de matière potentiellement infectieuse de la classe 6.2 Catégorie B (UN3373).

Personnalisez votre produit

Désignation
Conditionnement
Spécificités techniques du produit
Caractéristiques techniques
  • Résistant au test de pression différentielle (95KPA)
  • Conforme à la réglementation en vigueur (IATA, IMDG, RID, ADR)
  • Sachet avec poche kangourou
  • Utilisation en combinaison avec un DIAGNOBOX ou DIAGNOPLI ou emballage isotherme perdu ou réutilisable UN 3373
  • Disponible sur stock.
RéférenceModelPacking
3DIA001183DIAGNOBAG A3 + ABSO400
3DIA001163DIAGNOBAG A4 + ABSO250
3DIA001166DIAGNOBAG A5 + ABSO1000
E3 Cortex
Produits Associés a la gamme
transplantation
Biotainer 2.8L

 Le kit Biotainer 2.8L est un...

Vitalpack Human Cells

Conteneur destiné au transport de...

Vitalpack EVO

 Conteneur multi-organes conçu et...

Vitaltrack

Solution de traçabilité et de...

Il est nécessaire que l'emballage des matières dangereuses et notamment infectieuses puisse garantir la sécurité des personnels assurant le transport et la réception, ainsi que l'intégrité de ces produits transportés. Les produits se doivent d’être placés dans des emballages spécifiques, on parle notamment de triple emballage composé d’un ou plusieurs récipients primaires étanches, d’un emballage secondaire étanche avec matériau absorbant (sauf pour les matières solides) et d’un emballage extérieur résistant.

E3 Cortex vous propose l’emballage Diagnobag, un emballage secondaire destiné au transfert de produits infectieux de la classe 6.2, notamment les échantillons de diagnostic, de code UN 3373 « Matière biologique, catégorie B » qui regroupe les matières infectieuses contenant potentiellement des agents biologiques provoquant une invalidité permanente ou une maladie mortelle pour l'homme ou l'animal.

E3 Cortex

Diagnobag répond aux exigences de conditionnement des matières infectieuses de classe 6.2

Compte tenu des risques que les produits dangereux représentent, leur transport est formellement règlementé notamment par la réglementation ADR pour la voie routière, la réglementation IMDG pour la voie maritime et la réglementation IATA pour la voie aérienne. L’objectif est d’assurer la sécurité des biens et des personnes ainsi que la protection de l’environnement. D’autres réglementations existent, mais sont moins connues et s’adressent à des corporations spécifiques, si l’on ne cite que le RID la réglementation du transport des produits dangereux par voie ferroviaire ou encore l’ADNR pour la voie navigable (fleuves). Dans tous les cas, c’est l’expéditeur qui reste responsable et qui sera recherché en responsabilité en cas d’incident ou d’accident.

Les matières infectieuses de la classe 6.2 sont les matières connues pour contenir, ou dont il est raisonnable de croire qu’elles contiennent, des micro-organismes viables comme les bactéries, les virus, les rickettsies, les parasites, les champignons ou autres agents tels que les prions connus pour causer des maladies chez l’homme ou l’animal. La classe 6.2 inclut ainsi les matières infectieuses (catégorie A), les matières biologiques (catégorie B), les produits biologiques, les micro-organismes et organismes génétiquement modifiés, les déchets médicaux ou déchets d'hôpital, les animaux vivants infectés, les échantillons humains ou animaux exemptés ainsi que d’autres exemptions.

L’emballage Diagnobag est un produit parfaitement homologué, répondant à toutes les exigences en matière de réglementation, dans le cadre du triple emballage imposé pour toute expédition de matière potentiellement infectieuse de la classe 6.2 Catégorie B (UN3373).

E3 Cortex

Diagnobag, un emballage homologué parfaitement facile et rapide à utiliser !

Avec un savoir-faire reconnu, E3 Cortex propose une large gamme d’emballages spécifiques de haute technologie pour le conditionnement de produits fragiles, dangereux, biologiques ou thermosensibles et qui respectent scrupuleusement toutes les réglementations en vigueur.

Le conditionnement de matière infectieuse de catégorie B, n’a pas l’obligation d’être effectué avec un triple emballage homologué, comme l’impose la réglementation pour le transport de matière infectieuse de catégorie A. Par contre il doit répondre à certains critères de résistance, comme la résistance obligatoire de l’emballage primaire ou secondaire à la pression différentielle, ou encore la résistance à une preuve de chute de l’emballage tertiaire.

L’emballage Diagnobag convient au conditionnement de produits potentiellement infectieux de la classe 6.2 de l’ONU, notamment les échantillons de diagnostic. Il est conforme à la norme EN829, GBEA, et aux réglementations en vigueur (IATA, ADR, etc.).

Il est aussi conforme à la norme P650 en combinaison avec un ou plusieurs récipient(s) primaire(s) et un emballage tertiaire isotherme ou non. Les produits sont emballés dans un absorbant, puis placés dans l’emballage Diagnobag et éventuellement dans un emballage tertiaire (de notre gamme Diagnobox, Diagnopli ou Diagnocase par exemple). D’ailleurs, Diagnobag se combine à une glacière pour les expéditions en température dirigée et à Diagnobox pour les expéditions en température ambiante.

Grâce à sa conception et la présence de prédécoupes sur les côtés pour faciliter l’ouverture, l’emballage Diagnobag est à la fois petit, résistant, permettant une mise en œuvre très simple et très rapide.

Diagnobag a subi avec succès l’épreuve de pression différentielle de 95 kPa. Comportant le sigle Biohazard et la mention « BIOLOGICAL SUBSTANCE, CATEGORY B », l’emballage Diagnobag est aussi personnalisable à la demande, n’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations supplémentaires.